N’importe qui peut avoir une histoire commençant par « Il était une fois », ou alors une fin heureuse, mais c’est le voyage entre les deux qui rend l’histoire intéressante.

infos pays des contes

SYNOPSIS

Le Pays des contes n’est plus l’endroit enchanté qu’Alex et Conner ont visité il y a un an. Le monde féerique vit désormais dans la peur : l’Enchanteresse maléfique est de retour ! Lorsque ses mauvais sorts atteignent la Terre et que leur mère est enlevée, les jumeaux doivent retourner au Pays des contes.

Aidés du Petit Chaperon rouge, des bandits Jack et Boucle d’or ainsi que du prince Grenouille, ils se lancent à la recherche de la seule arme capable de vaincre la terrible magicienne. Mais cette arme pourrait bien se trouver chez les ennemis les plus redoutés des royaumes, de la sorcière des Mers à la belle-mère de Cendrillon, en passant par la Reine des neiges…

MY OPINION

Enfiiiiin, ce roman est sorti de ma PAL. Je l’avais acheté pour la modique somme de 3€, il me semble, lors d’une vente privée Michel Lafon. La bonne affaire, sachant que je le voulais absolument ! Ni une, ni deux, j’attaque ma lecture.

Je l’avoue, après Bora Bora’s Bitches qui a été un véritable coup de coeur, difficile de me plonger pleinement dans ce livre. J’étais pas en panne de lecture maaaaais… presque. Finalement, après un bon coup de pied (et surtout internet qui faisait des siennes), je n’ai laissé que peu de répit aux pages de ce livre.

On retrouve Alex et Connor un an après leur retour du Pays des Contes. Ils ont grandit, ils ont 13 ans et ils crient haut et fort qu’ils ne sont plus des enfants mais de jeunes adultes. Ok, si vous voulez les gars. Leur vie a été chamboulée un an auparavant par leur voyage au Pays des Contes des fées mais va l’être encore plus lorsque leur mère, Charlotte, va être mystérieusement portée disparue un soir de la plus hauuuute importance. Si si, tu verras. 
C’est leur grand-mère, qui n’avait pas donné signe de vie depuis un an, qui va leur apprendre la terrible nouvelle: leur mère se trouve au Pays des Contes, elle a été enlevée par l’Enchanteresse (Maléfique, si tu préfères). Bon, à ce moment là on est déjà à un petit quart du roman. J’exagère si peu..
Par un tour de magie, PLOUF, Alex et Connor se retrouvent dans l’autre monde dans le but de retrouver et sauver leur mère. Mais ce n’est pas uniquement leur mère qu’ils vont devoir sauver, mais tout le pays. Bref, une bien lourde tâche pour deux enfants. Pardon, jeunes adultes. :miaou:

BON. Des révélations, des esprits qui s’échauffent alors que tout le monde cherche une solution.. et celle ci arrive à la moitié du roman. Du coup, j’ai trouvé ça un peu long à se mettre en place. La fameuse quête dans laquelle se lancent Alex, Connor, accompagnés de Rouge, Jack, Boucle d’or et Grenouille, ne commence qu’à la page 250!
Et à côté de ça, tout s’enchaîne à une rapidité… un objet à trouver par chapitre quoi. Au moins, on a pas le temps de s’ennuyer, hein. Mais ça manque parfois cruellement de détails. Je n’ai pas réussi à tout visualiser, tout imaginer dans ma petite tête. Et pourtant, j’adore faire ça, c’est pour ça que je lis ! Mais là.. rien. Absolument rien.

Je ne parlerais pas de la pré-fin (j’avais pas de mot pour dire le passage avant la fin alors, la pré-fin !), ce moment où l’on attends avec impatience de voir comment tout ce petit monde va battre l’enchanteresse, parce que je n’ai rien de spécial à dire et je risquerais de spoiler si je commence à m’y pencher. Alors, nop’ !

Par contre, la fin est chouette ! Elle donne envie de lire le tome 3 et de retrouver Alex et Connor pour de nouvelles aventures -aussirapidequel’éclair- !  :y:

 

EN BREF

Honnêtement, je ne sais pas quoi penser de ce roman parce que je pense que je ne regarde pas avec le regard d’un jeune de 10-12 ans. Et du coup, j’ai plus d’attentes que pourrait en avoir un jeune de cet âge là.. effectivement tout va très vite, ça manque de descriptif mais on est dans un registre jeunesse et il faut que j’en prenne conscience, comme je l’avait fait pour le tome 1.

Tout ça mis de côté, Le Pays des Contes reste une lecture agréable, fluide et rigolote par moment. Y’a pas à dire, Chris Colfer à quand même pas mal d’imagination.

UNE NOTE

https://i2.wp.com/i86.servimg.com/u/f86/17/92/04/43/ytoile10.pnghttps://i0.wp.com/i86.servimg.com/u/f86/17/92/04/43/ytoile11.png

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s