Quand il s’est mis à lui pétrir les fesses, j’ai bien cru qu’il s’était découvert une nouvelle passion pour la boulangerie.

infos felicity atcockSYNOPSIS

La plupart des gens ont une famille bien comme il faut. Moi, non. Mon fils a des super pouvoirs, ma tante est un vampire, et mon père est gardé prisonnier en enfer.
Si j’avais eu le caractère de ma mère, je serais restée bien tranquille chez moi, mais manque de bol, je suis le portrait craché de mon géniteur. C’est pourquoi je vais aller le chercher au sous-sol, serrer la pince à Satan et lui faire faux bond dans la foulée. Avec un peu de chance, je m’en sortirai indemne. Enfin… presque.

MY OPINION

Il est 20 heures 47 et je viens de fermer le livre. Je me suis dit: Marie, fonce sur l’ordi et écrit. Ecrit, écrit, écrit !

Cette chronique n’en sera pas vraiment une maaaais plutôt un amas de blabla sur ce que j’ai ressenti en lisant ce cinquième tome.
Si je devais résumer ce roman en quelques smileys, voilà ce que ça donnerait:
:hanwi: :devilish::wow::wrong::erm: :run: :cristal::killbill:  :love3::TT::TT::TT::TT::TT: :jawdrop:
Voilà.

On va parler un peu du bouquin quand même, non ? Alors on retrouve la délicieuse Félicity Atcock, un peu seule avec son fils. Entre Stan et Terrence qui ne donnent plus de nouvelles, heureusement qu’elle peut toujours compter sur sa meilleure amie. Le Stan réapparait enfin (pour mon plus grand plaisir, ce mec c’est l’homme de mes rêves cochons :y: ) et accepte finalement d’aller chercher son âme-soeur, le cher papa de Felicity, en enfer. Super voyage en perspective.
En soit, on peut rapidement résumer le livre en quelques phases d’action. Ils partent, ils reviennent, c’est la fin. Avoue que ça vend pas spécialement du rêve comme ça ? Mais en vrai, ça envoie de la buchette à fooond !

Sophie Jomain, je suis sûre qu’elle n’est pas toute seule dans sa tête pour nous pondre des choses comme ça. L’enfer, les démons aux allures répugnantes (et aux longs phallus entre les jambes, ah ça on l’a bien compris.. coquine la Sophie en plus!), les plans foireux qu’ils préparent tous.. tout est vachement tordu, mais on aime ça. Et puis il y a cette perpétuelle présence sexuelle tout au long du roman qui rend les choses tantôt excitantes, tantôt angoissantes, tantôt curieuses… mais je vais me répéter, j’adore !

Parlons peu, parlons bien. Stan. Ça m’a fait un bien fou de le retrouver dans les pages de ce turn-over ! Je l’aime, je le déteste, j’ai envie de le frapper, de le mettre dans mon lit, ma baignoire, mon tapis, n’importe où, j’ai envie de lui faire la tête. Bref, Stan c’est le genre de personnage qui vous fait tourner la tête, tout le temps, avec son langage cru, ses allusions sans équivoque et son rire à vous faire chavirer le coeur.
On  retrouve aussi la tante de Felicity, Margaret la vampire. Slurp. Je ne lui faisais pas confiance mais dans ce tome ci, on lui découvre un visage plus… attendrissant. J’ai presque envie de lui faire confiance maintenant, tu vois ? M’enfin, doucement quand même.
Felicity, toujours égale à elle-même. Elle est rigolote, piquante, fraîche et déterminée. J’aime toujours autant lire sous son point de vue et découvrir ses pensées parfois à te tordre de rire.

Et la fin. Je n’en dirais pas plus. Juste que c’est la première fois que je pleure devant les pages d’un livre. D’habitude, je n’arrive pas à m’émouvoir assez pour déclencher mes canaux lacrymaux. Mais là… j’étais sur le cul. Littéralement. La bouche grande ouverte, à gober des mouches. Sophie me tuera à faire des rebondissement comme ça sans prévenir, vraiment.

EN BREF

Foncez ! Amateurs d’histoires de vampires, de loups garous, d’anges et de démons, procurez vous cette série ! Ok, j’ai un parti pris parce que j’aime cette série et que Sophie est mon auteure préférééééééééééééééée, mais vraiment… foncez.

Je m’excuse par avance du brouillon que peut-être cet article mais j’avais besoin d’écrire tout de suite, maintenant.
Mille bisous ! 😚

UNE NOTE

https://i0.wp.com/twemoji.maxcdn.com/16x16/2764.pnghttps://i0.wp.com/twemoji.maxcdn.com/16x16/2764.pnghttps://i0.wp.com/twemoji.maxcdn.com/16x16/2764.pnghttps://i0.wp.com/twemoji.maxcdn.com/16x16/2764.pnghttps://i0.wp.com/twemoji.maxcdn.com/16x16/2764.png

Enregistrer

4 réflexions sur “Quand il s’est mis à lui pétrir les fesses, j’ai bien cru qu’il s’était découvert une nouvelle passion pour la boulangerie.

  1. Erika dit :

    Je connaissais l’auteure mais pas cette série et comme je voulais lire autre chose d’elle, c’est l’occasion ! Mais je vais peut-être commencer par le premier tome du coup xD C’est ajouté à ma wish-list, merci pour la découverte ça a l’air vraiment sympa ; )

    J'aime

    • MarieLutiine dit :

      Chaque roman de Sophie Jomain est une véritable petite pépite ♥ Oui, effectivement, c’est mieux de commencer par le premier, haha. Alors je te souhaite une jolie découverte et une belle rencontre avec Stan et Terrence !
      (psst, le nouveau roman de Sophie Jomain sors fin avril, dans un registre encore différent, si t’as envie d’y jeter un oeil… :p )

      J'aime

      • Erika dit :

        Pour le moment j’ai une PAL beaucoup trop grande qu’il faut que je vide avant de craquer sur autre chose (même si j’achète toujours un livre par ci par là, parce que je ne sais pas me contrôler lol) mais je ne manquerai pas de découvrir ses autres livres ** Je n’ai lu que ‘Les étoiles de Noss Head’ d’elle et même si j’ai été totalement accro’, j’aimerai essayer autre chose du coup un peu d’humour avec cette saga que tu présentes, ça sera bien pour commencer ; )

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s